[Métiers] Les étiquettes à coller sur les bureaux

55 Commentaires

 

NOUVEAU De nouveaux métiers ( star of the week – l’écolo – le choix du poète – le maître des devoirs – le joker)

Comme chaque classe, je pense, ma classe connaît un système de métiers. Je ne vais pas révolutionner le genre en proposant des responsabilités insolites comme « correcteur des cahiers d’exercice » ou « créateur d’évaluation » même si ce serait fort pratique…

Non, j’avance simplement une solution pour les élèves qui ont cette phrase sans cesse au bout des lèvres « Ah, mais c’était moi qui devais éteindre les ordinateurs hier ? J’avais complètement oublié ! » Eh oui, le maître aussi avait oublié parce qu’à 16h30 c’est déjà assez la panique ! Du coup, pour éviter les oublis de métiers, je propose une petite série d’étiquette de responsabilité que les élèves concernés viennent coller (avec de la pataccroche par exemple) sur un coin de leur table. Ainsi, plus d’oubli possible. Le rôle est même ré-expliqué au dos de ces étiquettes. Que demande le peuple ?!

Voila, c’est à imprimer en recto-verso bien sûr pour que la plastification fonctionne correctement. Je joins également la version modifiable pour que vous puissiez adapter cela à vos propres responsabilités.


[Outils pour la classe] Des bons pour l’ordinateur

17 Commentaires

10-08-12 relooking et réaménagement du système

Comment gérer les rotations sur les ordinateurs de classe ?

J‘ai la chance d’avoir pu récupérer 6 ordinateurs pour ma classe – tout le monde n’en a pas autant (certains en ont plus…) – et les élèves ont le droit de s’y rendre dans les cadres des activités libres lorsqu’ils ont terminé un travail en avance.

Ces temps sont souvent courts (< 5min), mais les 5 premiers élèves sont très souvent les mêmes à pouvoir s’y rendre (hé oui, ils sont rapides, ils sont rapides, on n’y peut rien ! On a beau chercher la petite bête sur le cahier, il n’y en a pas la moindre trace…)

La question qui se pose : comment faire pour que chacun puisse accéder à l’ordinateur sur ces temps courts ?

La solution que j’ai testé l’année passée : des bons pour ordinateur. Distribués au nombre de 5 en début de semaine, les élèves les utilisent comme ils veulent, mais ils n’ont le droit d’aller à l’ordi que 5 fois dans la semaine (le reste du temps, la vingtaine d’autres activités libres est toujours dispo). Ainsi, les élèves ayant peur de gaspiller les premiers ont préféré d’autres activités. Autre avantage, ils hésitent à se précipiter à l’ordi s’ils savent qu’ils n’ont pas suffisamment de temps pour en profiter avant le retour du maitre avec leur niveau.

mission désengorger les ordinateurs : réussie

mission permettre à tous d’y aller : réussie

NOUVEAU Cette année, j’adapte un peu, fort de l’essai de l’année passée : les élèves auront dorénavant 5 bons pour 2 semaines (en fait, ils seront distribués en même temps que le plan de travail) et ces bons seront périssable (autrement dit, à la fin du plan de travail, on jette les bons qui n’ont pas été utilisés). Pourquoi ? Tout simplement parce que les bons s’accumulaient trop pour certains, ça se perdait, etc.

Pour qu’il n’y ait pas de triche, j’imprime ces bons sur des feuilles de couleur, en changeant de couleur à chaque distribution. Ainsi celui qui aurait caché ses bons jaunes au lieu de les jeter serait bien embêter de les sortir alors que tout le monde a des verts.

[Evaluation] Radar de compétence

21 Commentaires

 

Je remonte cet article en cette période de bulletin scolaire.

Un petit article simplement pour présenter ce que j’ajoute désormais à mes livrets d’évaluation trimestriels. Il s’agit simplement d’un radar de compétence. Un petit graphique permettant de présenter de manière très visuelle les forces et les difficultés d’un élève. Si ça peut servir, je vous joins un fichier openoffice (version tableur) qui génère automatiquement ce graphique, il n’y a qu’à changer les notes et/ou les intitulés.

INFO : Une fois le tableau complété, le radar se forme automatiquement. Un simple copier/coller permet ensuite de l’insérer facilement dans son livret de note, même au format texte.

[Outils] Le bruitomètre – ou comment gérer les ateliers en silence

30 Commentaires

 

Comment gérer le bruit pendant les ateliers ? A l’aide de ce petit outil.

L’organisation de la classe en atelier est de plus en plus souvent rencontrée, et comme tout travail de groupe, celui-ci entraîne nécessairement un volume sonore un peu plus élevé qu’habituellement. Et c’est bien normal, les élèves travaillent, mais comment leur demander d’être silencieux dans cette organisation? Ils doivent échanger, laissons-les, c’est du travail on vous dit.

Pourtant, le bruit a tendance à monter petit à petit, ce qui devient au final assez pénible et dérangeant pour les élèves eux-même. On ne va tout de même pas intervenir en criant toutes les 2 minutes !
Voila là solution : le bruitomètre.

Certains connaissent déjà surement le principe, mais je le rappelle : Plus le bruit de la classe augmente, plus le bruitomètre monte dans le rouge (il faut le faire avec ses petites mains, ou confier cette tâche à un élève, ce n’est que du papier) . Bien sûr, le niveau le plus élevé entraîne l’arrêt du travail des élèves :

  • 1 minutes de silence pour tout le monde la première fois, puis le travail peut reprendre.
  • Si le bruitomètre remonte une deuxième fois dans le rouge, le travail en cours (en groupe / en atelier) s’arrête définitivement, c’est que les élèves ne sont plus en état de travailler avec cette organisation.

Rassurez-vous, le bruitomètre est avant tout un outil de dissuasion, les élèves suivent attentivement son évolution et ne soyez pas surpris d’entendre de nombreux « chhuuuut » lorsque le rouge pointe le bout de son nez.

Au final, très efficace ! je vous livre celui que je viens de faire pour cette année.

Existe aussi en version image (.jpg) : respecte mieux les couleurs mais peut être moins facile à imprimer. A vous de voir