[ jeu du commerce ] Je joue et j’apprends les bases de la grammaire – Cycle 3

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
3.1/5 (7 votes)

Je joue et j’apprends les bases de la du commerce

Domaine : grammaire

Compétences : reconnaître verbe, , adverbe, déterminant,

Proposé par : Adam Craponne

Nombre d’élèves : en petits groupes
Durée d’une partie : de 10 minutes à 20 minutes
Organisation : avec le maître, avec le maitre PUIS en autonomie
Mise en place – installation : très rapide

Avis : Le jeu de cartes proposé s’appuie sur un règle qui demande, après avoir distribué des cartes et constituer une pioche, d’associer deux cartes de même couleur ou deux cartes de même famille. Associer deux mots de même couleur ne présente aucun intérêt pédagogique puisque que cela va donner par exemple des couples comme « gentille » et « étoiles » ou « sorcière » et « brillent »

Faire des couples de verbes, adverbes, adjectifs, noms propres, noms communs, déterminants est déjà bien plus intéressant. Des symbolisations intéressantes aident l’enfant à se rappeler de la nature du mot sur la carte, ainsi le déterminant est un toutou (car il accompagne le nom), le verbe est un roi (car c’est autour de lui que la phrase se construit), l’adjectif est un A doté de chaussures à ses extrémités du bas et de bras en son milieu, le pronom est un homme masqué (puisqu’il remplace discrètement le nom).

Sinon personnellement je fais un mémory de 12 cartes où je demande d’associer un déterminant avec un nom, en tenant compte des marques du pluriel/singulier et masculin/féminin, on peut aussi faire un mémory qui respectent les mêmes règles avec les adjectifs et les noms, toutefois se pose un problème de sens car si on associe sorcière/petite on a pomme/gentille, mais on peut s’en moquer sous prétexte qu’on peut avoir des idées poétiques. Si on écarte les deux verbes à l’infinitif, il nous reste cinq verbes conjugués avec pour terminaison « e » ou « ent ». Nous avons une dizaine de cartes sujets possibles (prénoms ou pronoms sujets) mais malheureusement il n’y a que deux pluriels comme sujets, si bien que l’idée d’un mémory à quatre paires de cartes tombe à l’eau. Associer verbe et adverbe n’est pas assez intéressant grammaticalement.

Il reste maintenant la possibilité de faire composer sur une phrase (sur le principe du loto) au maximum à six joueurs. Toutefois on aura des phrases avec ou sans adverbe et avec ou sans COD. Pour des questions de sens, ces phrases seront :

«La gentille sorcière cherche Marc

Je mange vite une pomme

Les mots rigolos chantent gaiement

Des étoiles magiques brillent bien

Le prince charmant chante malheureusement

Un chien noir aime Alice.

Le contenu du livret de 48 pages présente de façon quelque peu humoristique (au niveau du texte et de l’illustration) les moyens de reconnaître les natures des mots, comme par exemple ici :

« Parfois, le nom est fatigué de sortir tout le temps Il a besoin de repos. Alors, il appelle un remplaçant, le pronom. Et le pronom remplace le nom, ni vu ni connu ». (laissez votre avis dans les commentaires)

 

[ jeu du commerce ] Je joue et j'apprends les bases de la grammaire - Cycle 3, 3.1 out of 5 based on 7 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.