[ jeu du commerce ] Kimanjki – Cycle 1, Cycle 2

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
2.2/5 (5 votes)

Kimanjki du commerce

Domaine : ,

Compétences : relation d’ordre, gestion d’informations diverses

Proposé par : Adam Craponne

Nombre d’élèves : en petits groupes, par deux
Durée d’une partie : de 10 minutes à 20 minutes
Organisation : avec le maitre PUIS en autonomie
Mise en place – installation : très rapide

Avis : Voici un jeu de stratégie pour des enfants réellement à partir de quatre ans, le fait est assez rare pour le souligner (ce qui est annoncé comme âge de départ par les éditeurs correspondant très rarement)

Il sera bon en préparation à ce jeu d’apprendre aux futurs joueurs le jeu chinois Pierre-feuille-ciseaux (apellé aussi Chifoumi ou Shifoumi) qui dans un deuxième temps deviendra Pierre-feuille-ciseaux-puits.
En effet, édité par Auzou, ce jeu est basé sur une relation d’ordre entre quatre animaux, cités dans l’ordre de force : ours, lynx, renard et lapin. Mais il y a des cartes de protection, à savoir la branche pour le lynx, le tronc d’arbre pour le renard, le tronc d’arbre et le terrier pour le lapin.

Même si le terrier n’est utilisé que de façon exceptionnelle par les renards ; servant à la naissance des renardeaux ou de refuge lorsque les chiens le menace, cette version du jeu a l’inconvénient de laisser croire que le renard n’a pas de terrier.

Aussi je propose de donner deux refuges également au renard, ceci implique évidemment que le lapin n’a plus aucune protection face au renard. Ceci permet d’avancer un fait connu à savoir que le renard utilise le plus souvent un terrier creusé par un autre animal qui peut même être un lapin de garenne auquel dans ce cas le renard ne touche pas.

Par ailleurs il existe une carte orage, qui permet d’arrêter la partie lorsque l’on a son animal en danger d’être croqué. Sur les cartes des animaux est rappelé en bas la relation d’ordre à la base du jeu. Par ailleurs les cartes refuges bénéficient d’un logo commun et représentent l’animal dans son refuge.

« Kimanjki » sera vite compris, de façon pertinente, par les enfants comme « Qui mange qui ? » Les personnages dessinés par Terssa Ong ont un graphisme assez proche de celui rencontré dans le dessin animé « Bugs Bunny », l’idée vient de Richard et Chieka Stehr.

Le jeu a été testé à la ludothèque des Lilas, charmante commune de la banlieue parisienne liée à Jean Yanne, Cyril Hanouna, Arlette Laguillier, Catherine Ringer, Paul de Kock… (laissez votre avis dans les commentaires)

 

[ jeu du commerce ] Kimanjki - Cycle 1, Cycle 2, 2.2 out of 5 based on 5 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.