[ Documentaire ] Je découvre l’écriture chinoise – Cycle 2, Cycle 3, Collège

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
4.6/5 (14 votes)


Je découvre l’écriture chinoise

Auteur : Li-Daï Jie & Violaine Marlange

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés : , idéogramme,

Avis : Les livres pour apprendre l’écriture chinoise aux jeunes enfants sont maintenant légion et l’on peut s’en féliciter.

« Je découvre l’écriture chinoise » irréprochable dans sa présentation de l’ordre des traits des caractères mis en exergue a le défaut de croire que les jeunes lecteurs vont « se farcir » les deux pages d’introduction écrites en lettres et idéogrammes tout petits et vont en saisir la substantifique moelle.

Commencer par l’idéogramme « ren » en deux traits qui en plus signifie homme est un très bon choix, montrer qu’il ne s’emploie pas uniquement dans ce sens mais sert à former d’autres mots en plusieurs syllabes (donc en plusieurs caractères) est fondamental. Le choix des mots « haoren » (gentil) et « jiaren » (membre de la famille) est en plus très pertinent par rapport aux intérêts des jeunes enfants.

Mais là où cela coince c’est que l’on ne donne pas l’ordre des traits pour les caractères de « haoren » et « jiaren » autrement plus complexe à dessiner (six et dix traits).

Le petit exercice en bas de page est très intéressant, il ne faudrait pas toutefois que dans la correction on réponde des choses qui n’ont pas de rapport apparent avec la question comme page 45 pour le point 2 de l’activité page 6.

Si j’ai bien compris le pourquoi de l’erreur, le mot donné là page 45 aurait gagné à illustrer l’idéogramme « zi »et bien plus que les exemples fournis page 8. Cet idéogramme « zi » a deux usages, celui de signifier « fils » et celui d’être un suffixe non chargé de sens. Dans « benzi » (cahier) et « zhuozi » (table) il n’inidique aucun lien avec « fils » et est totalement vide de sens.

Par ailleurs pour le néophyte, il ressemble beaucoup à un idéogramme se prononçant « le » qui arrive, sans être présenté, à la page 24 dans deux expressions et à la page 32 dans une expression.

29 idéogrammes ont droit à une pleine page, ils permettent de connaître (grâce aux combinaisons) près de 90 mots ou expressions. À cela s’ajoute une page commune aux chiffres, une autre aux couleurs, une à certains animaux, une à la nature, une aux fruits et légumes (ensemble), une au corps, une à la famille, une à des mots ou expressions de politesse.

Quelques informations culturelles complémentaires sont apportées sur le mode de vie et la culture chinoise.

Esthétiquement l’ouvrage est très agréable à feuilleter, l’illustration est bien en phase avec l’univers chinois. Le livre convient à des collégiens de façon autonome et des élèves de cycle III qui seraient un peu guidés. (laissez votre avis dans les commentaires)

+ sur la liste « pour-ecrire »
+ sur la liste « art »

Résumé : Pour ceux qui veulent apprendre à écrire le chinois, cette langue n’aura bientôt plus de secret, grâce à ce livre d’activités.
Par le biais de l’écriture, tu apprendras progressivement à reconnaître et mémoriser plus de cent caractères illustrés et à les écrire en suivant l’ordre et le sens d’un trait.
Tu pourras également lire et prononcer tes premiers mots en chinois (les chiffres, les couleurs, les animaux… et construire des phrases complètes.
Des activités ludiques te permettront d’exercer ton sens de l’observation et des informations étonnantes et feront découvrir les charmes de la culture chinoise.
Un cahier d’activités amusant et stimulant pour faire ses premiers pas dans l’apprentissage du chinois.

Séances / séquences : Chez –

 

[ Documentaire ] Je découvre l'écriture chinoise - Cycle 2, Cycle 3, Collège, 4.6 out of 5 based on 14 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.