[ Documentaire ] Le petit livre de la Bretagne – Cycle 3, Collège

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
3.8/5 (6 votes)


Le petit livre de la

Auteur : Marie-Hélène Chaplain

Genre : documentaire

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés : Bretagne,

Avis : Voilà un petit livre d’aspect très soigné, couverture épaisse et ayant un aspect rappelant les livres anciens, bord des pages dorés et surtout illustration avec des chromos anciennes. Le texte est récent, mais toutefois les faits au-delà des années 1970 n’intéressent pas l’auteure ; si on en doutait, seraient là pour nous convaincre le fait de parler encore de Côtes-du-Nord (le changement de nom se fait en 1990, il est discrètement signalé par Marie-Hélène Chaplain) et de citer comme information la plus tardive une chanson que Georges Brassens interpréta, autour de Bécassine, pour la première fois en 1969. La représentation administrative donnée des départements est celle d’avant 1926, ainsi les Côtes-du-Nord ont encore Loudéac comme sous-préfecture et Quimperlé reste là chef-lieu d’arrondissement du Finistère. Sur la carte de la Bretagne, on parle
encore de Loire-inférieure. Plus surprenant est le fait que les quatre départements de la région Bretagne actuelle se voient consacrer un exposé et pas la Loire-Atlantique.

L’introduction insiste sur le caractère celte de cette ancienne province et l’importance de la mer dans la culture bretonne (le thème des voiliers clôt d’ailleurs l’ouvrage). Les sujets, traités en une page de texte et une de chromo (qui lui fait face), sont classés par ordre alphabétique, ce qui ne dispense pas de proposer une table des matières, un usage qui a tendance à se perdre au XXIe siècle. On a successivement un exposé sur Anne de Bretagne, l’Argoat, Bécassine, Belle-Île-en-Mer, le beurre.

On peut regretter pour Belle-Île-en-Mer que l’on préfère parler de la propriété de Sarah Bernhardt, qu’elle n’occupait que l’été, plutôt que la colonie pénitentiaire présente sous une forme ou une autre pendant trois-quarts de siècle et immortalisée par le poème « La Chasse aux enfants », qui commence par le célèbre « Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! ».

Mais ceci est un détail et on est heureusement surpris par la capacité de l’auteure de dégager tout ce qui appartient à l’univers culturel breton. Ainsi Marie-Hélène Chaplain évoque l’Ankou (personnification de la mort), les korrigans et les lutins dans le point consacré à la forêt. Évidemment la forêt de Brocéliande porte les personnages de Merlin l’Enchanteur, la fée Viviane, le roi Arthur et les chevaliers de la Table-ronde.

Cet ensemble est donc une mine culturelle et nombre des sujets traités, tout en ayant un fort lien avec la Bretagne, trouvent une résonance qui la dépasse largement. Ainsi en est-il des terres neuvas, de Surcouf au sujet des corsaires, ou du médecin Laennec inventeur du stéthoscope (les écoles, qui portent son nom, sont assez nombreuses dans l’Ouest)et mort tuberculeux comme de larges parts de la population au XIXe siècle.

Voilà un livre qui mérite de figurer dans toutes les bibliographies de documentaires pour la jeunesse autour de la Bretagne. (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

 

[ Documentaire ] Le petit livre de la Bretagne - Cycle 3, Collège, 3.8 out of 5 based on 6 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.