[ Documentaire ] Les bêtes arnaqueuses, copieuses, trompeuses – Cycle 3

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
5.0/5 (5 votes)

Les bêtes arnaqueuses, copieuses, trompeuses

Auteur : Jean-Baptiste de Panafieu & Anne-Lise Combeaud et Matthieu Rotteleur

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés :

Avis : L’ouvrage « Les bêtes arnaqueuses, copieuses, trompeuses » appartient à une collection (chez Gulf Stream) de près de dix titres où Jean-Baptiste de Panafieu avait déjà donné « Les bêtes dangereuses, dévoreuses, venimeuses », « Les bêtes qui rôdent, qui rongent, qui rampent à la ville » « Les petites bêtes sans queue ni têtes », « Les bêtes qui rôdent, qui rongent, qui rampent à la ville », et « Les bêtes biscornues, saugrenues, toutes nues »…

Avec « Les bêtes arnaqueuses, copieuses, trompeuses », on ouvre sur les bêtes copieuses qui fondent dans le décor comme le renard polaire ou le gecko-feuille morte de Madagascar. On passe aux bêtes trompeuses qui se font passer pour un autre animal afin d’éviter d’être mangées ainsi l’araignée myrmécotype qui prend l’allure d’une fourmi en Amazonie. Les bêtes arnaqueuses imitent un végétal ou un animal afin de le capturer, le premier exemple est la mante-orchidée qui trompe les insectes par son aspect et son odeur.

Les bêtes bluffeuses jouent sur leur aspect physique ou leur apparence de santé, on a entre autre le cas de l’opossum de Virginie qui simule la mort et émet une odeur repoussante (beaucoup de ses prédateurs refusent de manger une proie qu’ils n’ont pas tué). Les bêtes similaires se ressemblent soit globalement soit par un aspect mais vivent dans des espaces éloignés et peuvent appartenir à des espèces différents comme le colibri roux (un oiseau) et le moro-sphinx (un papillon).

On termine comme toujours par une double-page consacrée à l’être humain, seul représentant des bêtes à cumuler beaucoup des caractéristiques mis en évidence.

Dans une double-page à gauche se fait la présentation scientifique générale de l’animal ou du couple de bête. En face trois paragraphes adaptables à la problématique. Pour les imitateurs c’est immanquablement: qu’est-ce qu’il imite, à quoi sert son imitation, la saviez-vous. Chacun de ses points est accompagné d’un dessin d’humour(avec des bulles) allusif au contenu exposé. On est face à un très bon ouvrage documentaire, qui sait renouveler l’intérêt du lecteur. (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

[ Documentaire ] Les bêtes arnaqueuses, copieuses, trompeuses - Cycle 3, 5.0 out of 5 based on 5 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.