[ Album ] Fables d’Ésope illustrées – Cycle 3

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
4.8/5 (26 votes)


Fables d’Ésope illustrées

Auteur : Ésope et Suzanne Davington & Giulano Davidgen

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés : fable, ,

Avis : Voilà un ouvrage copieux en nombre de pages, à sa voir 272 ; il faut toutefois savoir que son format est de 15 x 20 cm, que les caractères d’imprimerie sont larges et que l’illustration occupe environ un quart de la surface totale.

Les fables sont présentées en prose, comme à l’origine ; cela permettra de remettre en cause l’idée préconçue des enfants comme quoi une fable est une sorte de poésie.

On a donc une trentaine de textes et l’adaptatrice Suzanne Davington a eu l’excellent idée de les grouper (trois à cinq sont chaque catégories) sous les chapeaux suivants : orgueil, tromperie, cupidité, conflits, amitié, ruse, vengeance, retour de bâton.

À la fin de la fable, la moralité est toujours donné de façon explicite et en des mots adaptés aux jeunes lecteurs. On pourra inciter les enfants à rechercher la morale dans une fable de La Fontaine (tant son contenu, que sa place dans le texte) et comparer avec la fable équivalente d’Ésope, telle que Suzanne Davington la donne (elle très rarement identique).

Ainsi dans « Fables d’Ésope illustrées », on a pour « Le corbeau et le renard » « Il ne faut jamais succomber à la flatterie », « Le lièvre et la tortue » « Rien ne sert de courir, il faut partir à point », »Le renard et les raisins » « Il est très facile de mépriser ce qui est hors de notre portée », « L’oie aux œufs d’or » (« La Poule aux œufs d’or » chez La Fontaine) « À trop vouloir, on perd tout », « Le renard et la cigogne » « Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse », « Le rat des villes et le rat des champs » « Mieux vaut vivre simplement et n paix plutôt que dans le luxe et la peur », « Le lion et la souris » « On a souvent besoin d’un plus petit que soi », « Le renard et le bouc » « Il faut toujours réfléchir avant d’agir », « Le renard et le coq » « Les menteurs finissent toujours par se perdre dans leur mensonge ».

Si en classe on le désire, on recensera les personnages les plus présents dans l’ensemble de ces fables et essayer de dégager avec quels traits de caractère ils sont associés.

Giulano Davidgen propose des illustrations dans le style des dessins animés, lorsque des personnages humains apparaissent on a un renvoi vers la Belle Époque, les animaux sont anthropomorphes à minima. Plus des deux-tiers des fables se voient offrir un dessin sur une page entière et il y a généralement trois illustrations par texte, dont un dessin assez sobre au-dessus de la morale.

Pour deux fables équivalentes chez La Fontaine et dans « Fables d’Ésope illustrées », on gagnera beaucoup pour faire parler les enfants à une comparaison entre les façons de rendre graphiquement l’essence du récit qu’ont Giulano Davidgen et Benjamin Rabier (réédition récente des « Fables de La Fonataine illustrées par Benjamin Rabier » chez Tallandier). (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

 

[ Album ] Fables d'Ésope illustrées - Cycle 3, 4.8 out of 5 based on 26 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.