[ Album ] J’écris des haïkus – Cycle 3

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
4.1/5 (10 votes)

J’écris des haïkus

Auteur : Véronique Brindeau & Sandrine Thommen

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés : ,

Avis : « Haïkus du chat » et « J’écris des haïkus » sont des ouvrages parus respectivement en 2015 et 2016 chez Picquier. Le premier chapitre de « J’écris des haïkus » est intitulé « Pour commencer… » et il explique en cinq pages ce qu’est un haïku, d’ailleurs en citant très rapidement un haïku autour d’un chat :

« Un chat vagabond
Comme il file sur le toit !
La lune en hiver. » (page 5)

D’ailleurs on apprécie l’index des auteurs (environ vingt) dont on nous cite au moins un poème, toutefois on aurait aimé un vrai index. En effet on part de chaque page pour nous donner l’auteur alors que l’on aurait préféré partir de l’auteur pour aller à une page. Il est aussi dommage de ne pas avoir de table de matières.

Les chapitres successifs sont appelés en français et en japonais (il s’agit de l’idéogramme emprunté au chinois) : automne page 10 à 25, hiver page 26 à 41, nouvel an page 42 à 53, printemps page 54 à 71, été page 72 à 83, le grand jeu du kukai page 84à 87.

On lit page 11 :

« Il y a trois règles pour écrire un haïku : il doit contenir un mot de saison, dix-sept syllabes réparties en trois groupes et une coupure ».

Ici la période du Nouvel an est considérée comme une saison à part entière. En fait si le haïku (俳句) n’évoque ni une saison ni un moment particulier, on l’appellera un moki. De plus l’idée de 17 syllabes est une adaptation à l’occidentale, car en japonais on décompte par more (comptant par groupe de sons, c’est-à-dire ni à partir de chaque son, ni à partir de syllabe).

L’ouvrage donne des pistes d’apparence ludique pour composer ce genre de poèmes ; on a même des jeux en rapport avec chaque thème. De plus les textes sont largement accompagnés d’illustrations originales évoquant le Japon classique.

Sandrine Thommen, dont le nom de famille rappellera (à certains érudits) avec une lettre en plus un des plus grands dessinateurs d’histoires pour la presse enfantine de la période 1900-1940 (Raoul Thomen né en Belgique le 24 Juillet 1876 et décédé le 1er août 1950 à Saint-Cloud), est l’illustratrice. Véronique Brindeau a composé le texte de cet ouvrage de 92 pages. (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

 

[ Album ] J'écris des haïkus - Cycle 3, 4.1 out of 5 based on 10 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.