[ Album ] Le roi Mathias Ier – Cycle 3

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
0.0/5 (0 votes)

Le roi Mathais Ier

Auteur : Januz Korczak & Elza Smierzchalsa

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés : , gouvernement, , droits des enfants,

Avis : Ce livre est sorti en 1922 dans l’état qu’était redevenu la Pologne après avoir disparu de la carte de l’Europe pendant près d’un siècle et demi (si l’on considère qu’à la période napoléonienne, on était dans le cadre d’un gouvernement fantoche). Il appartient au patrimoine mondial de la littérature de jeunesse. Un colloque international sur Januz Korczak, en 2016 à Arras, a vu deux comunications spécifiques sur cet œuvre, voir ici

La première traduction française a été réalisée par Maurice Wajdenfeld en 1967 chez Gallimard et en 2012 Zofia Bobowicz propose une nouvelle traduction du polonais aux Éditions Fabert. Eliza Smierzchalska, on est donc à la troisième avec celle d’Elza Smierzchalsa. Ce dernier ouvrage est illustré par elle-même avec parfois un contenu allusif comme le dessin de Napoléon lorsqu’on évoque la possibilité d’un coup d’état.

Chaque chapitre débute et se clôt par un petit dessin, ceci fait qu’avec en lus la mise en images de divers textes ou affiches généralement de la main de Mathias, on tourne autour de cent-trente illustrations.

Des adaptations théâtrales et télévisuelles, en plusieurs langues, pour des publics différents en âge ainsi que de multiples projets pédagogiques ont été portés autour de lui. Ce titre est souvent présenté comme le grand roman des droits de l’enfant, cependant je pense que le jeune lecteur masculin risque d’en retenir qu’il est souvent question de guerre. L’image qui est donnée de ce conflit fictif renvoie assez à celui réel de la Première Guerre mondiale.

Un jeune roi doit faire face à ses responsabilités alors qu’il est orphelin de père et de mère. Il essaie d’œuvrer pour le bien de son peuple et en particulier des enfants afin qu’ils aient les mêmes prérogatives que les adultes. Finalement notre jeune roi voit son règne mis fin par une coalition de pays voisins (les souverains sont effrayés à l’idée que leur propre jeunesse se révolte) et cela malgré ses stratagèmes et l’appui d’un roi nègre qui fut cannibale. La question de l’amitié est également une forte composante du récit car le jeune souverain se lie avec un jeune de son âge Félix, fils d’un sergent du palais.

L’auteur était un pédagogue polonais très connu dans l’Entre-deux-guerres et il est mort au camp d’extermination de Treblinka, car il avait voulu accompagner en déportation les enfants du ghetto de Varsovie, ne se doutant pas qu’il leur serait d’aucun secours puisque les enfants étaient tout de suite gazés. Cet ouvrage est paru chez les éditions du Rocher. (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.