[ Album ] Les apprentis chercheurs : des empreintes dans la pierre – Cycle 3

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
5.0/5 (3 votes)

Les apprentis chercheurs des empreintes dans la pierreLes apprentis chercheurs : des empreintes dans la pierre

Auteur : Hélène Montardre & Laurent Audouin

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés : fossile,

Avis : Voilà le second tome de la série « Les apprentis chercheurs », dans le premier volume nos deux petits héros Lisbeth et Matt soupçonnaient l’origine de phénomènes étonnants dans la mer dans la présence d’un dragon, or on verra que l’on est en fait face à des actions de la Nature.

Ici avec « Les apprentis chercheurs : des empreintes dans la pierre », on démarre sur la découverte d’une énorme empreinte pour continuer avec la découverte d’un squelette de dinosaure. Une partie du mystère de ce second volume est résolue mais un rebondissement attend le jeune lecteur dans le tome trois.

On est au carrefour de l’énigme à résoudre, de l’aventure et de la référence aux contes de fées (pour récuser les explications du monde qu’ils portent). Les récits de littérature de jeunesse d’Ernest Pérochon, que nous avons vu récemment à travers les Contes des Cent Un Matins sont proches de cet esprit car eux aussi ne font pas appel au merveilleux. Dans sa présentation en 1929 de son premier manuel le Livre des quatre saisons, notre auteur poitevin évoque le fait qu’enfant en lisant des contes qu’il qualifie d' »abracadabrants », il se demandait si on ne le prenait pas pour un demeuré.

Ici Hélène Montardre se situe en la matière aussi dans la ligne droite des animateurs de La Revue de l’éducation nouvelle, animée par des personnes se réclamant de la franc-maçonnerie et issues de familles protestants, à laquelle collabore Marie Pape-Carpentier, pionnière de la pédagogie des salles d’asile (ancêtres de l’école maternelle). Le merveilleux est banni au nom du progrès et de la vérité scientifique, et l’article sur les contes du Dictionnaire de pédagogie Ferdinand Buisson poursuivait dans le même sens : « il faut que ces contes soient un apprentissage de la vie, et non pas de ces récits imaginaires qui dégoûtent de la réalité ».

L’ouvrage « Les apprentis chercheurs : des empreintes dans la pierre » d’Hélène Montardre et Laurent Audouin est paru chez Nathan en 2016, il compte 56 pages. (laissez votre avis dans les commentaires)

 

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

[ Album ] Les apprentis chercheurs : des empreintes dans la pierre - Cycle 3, 5.0 out of 5 based on 3 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.