[ Album ] Shanghai promenades – Cycle 3, Collège

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
5.0/5 (10 votes)

Shanghai promenades

Auteur : Nicolas Jolivot

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés : , , urbanisme, ,

Avis : Alors qu’un ouvrage comme « Mamie Coton compte les moutons » de Xiaoqin Liao et Chengliang Zhu chez Hongfei nous met en scène la vie dans les campagnes chinoises, est sorti simultanément avec le même éditeur « Shanghai promenades ». L’atmosphère dégagée par ces deux ouvrages et diamétralement opposé et pas seulement pour des raisons géographiques ou un mode et rythme de vie. Si le premier montre une grand-mère préoccupée par le retard de son mari, le second montre que « Pas une personne parmi les passagers ne lève la tête de son portable ou de sa tablette numérique…Des millions de regards ne se croisent plus. »

On relèvera aussi ceci :

« Derrière moi se dresse la rampe des tours du boulevard Yingchang et, devant, le trio de choc des gratte-ciel qui cumulent 317 étages à eux seuls : la tour Jinmao, le World Financial Center (surnommé « le décapsuleur »), et la toute nouvelle tour de Shanghai en forme de cheminée ramollie ».

« Depuis le milieu du XIXe siècle, les lilongs ont été construits à Shanghai pour loger les vagues successives de populations fuyant guerres et famines. Des plus modestes, avec un étage et une charpente traditionnelle, aux plus élaborés avec trois étages, salles de bain, et toilettes, les ligong abritaient toutes sortes d’habitants. Un grand nombre d’entre eux ont été bâtis près des usines par des industriels des pays européens pour loger ouvriers et contremaîtres. »

Toutefois « Carnet de voyage » s’attache à nous montrer une ville à l’urbanisme très hétérogène. Ce sont en effet six promenades au relief bien singulier qui rappelle toute l’histoire de la ville. Village au début du XIXe siècle, Shanghai devient un port très dynamique à la fin du XIXe siècle et un des intérêts de l’ouvrage est de montrer les nombreux vestiges de l’ancienne concession française.

Ce sont une très grosse centaine de dessins de taille diverse, allant parfois de la double-page à la dimension d’une vignette de BD. Le texte est très copieux, il est de temps en temps inséré dans l’illustration. Ce voyage permet de découvrir des Chinois, le long des rues, dans différentes occupations. Ces six promenades nous ouvre les portes d’un pays qui garde certains de ses repères culturels traditionnels tout en se lançant avec acharnement dans une modernisation dont il ne prend pas que les bons côtés. De Shanghai se dégage l’image d’univers juxtaposés. Cet ouvrage séduira tant les lecteurs qui s’intéresseront à la beauté des illustrations que les bons lecteurs de cours moyen. Idéalement il serait plutôt pour des collégiens, mais son côté album avec des dessins risquent malheureusement de détourner de lui les plus de onze ans. (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

[ Album ] Shanghai promenades - Cycle 3, Collège, 5.0 out of 5 based on 10 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.