[ Album ] Les petits Brazidec à Paris – Cycle 3

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
4.9/5 (18 votes)


Les petits Brazidec à

Auteur : Jordic

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés : Paris, Parisiens , Allemands, , , Le Louvre, marionnettes, Bretons, ,

Avis : « Les petits Brazidec à Paris » chez Triomphe est la suite de « Lilette Léveillé à Craboville » (toujours Triomphe), toutes ces aventures étaient parues dans le supplément dominical du « Petit journal » à la fin de la Belle Époque en 1907; autant dire que chaque fin de semaine, c’était environ un million de petits Français qui lisaient les aventures de ces petits Bretons.

Il est peut-être utile de préciser que dans ce journal, les aventures ces enfants s’appelaient « Les petits Briochons à Paris », l’humour discutable aujourd’hui de rappeler par un aliment (ici la brioche) l’origine bretonne était voulu.

Dans « Lilette Léveillé à Craboville » on découvrait une Bretagne archaïque, rétive au monde moderne. Avec « Les petits Brazidec à Paris », ce sont des petits sauvages qui débarquent dans la capitale. À travers un nombre impressionnant de situations comiques, c’est toute une vie d’avant l’automobile et en particulier les distractions des petits Parisiens de l’époque (zoo, marionnettes, jardin public, musée…) qui apparaissent, sans compter les réalités disparues comme l’octroi.

Pages 39-40, l’ambiance de la crise marocaine et de l’esprit de revanche transpire avec une caricature à la Hansi d’une mère et une fille allemandes (avec gros fessier, petite tête, cheveux roux, chignon, lunettes, chaussure d’excursion en montagne) qui prennent au musée du Louvre pour un groupe de statues composant l’oeuvre « Les orphelins d’Ouessant » l’attitude immobile des petits Brazidec. Il est à noter que l’auteur Jordic est mort pour la France en 1915.

En bref si votre ami breton s’est réconcilié avec « Bécassine », montrez-lui qu’il a bien raison car à l’époque il y avait une façon bien plus acide d’évoquer les Bretons dans les journaux pour enfants. Cet ouvrage a une place de choix, avec « Lilette Léveillé à Craboville », dans une bibliographie sur l’image de la Bretagne et des Bretons vers 1900 et plus généralement dans les albums classiques.

Toute plaisanterie mise à part, cet ouvrage montre très bien de qui et de quoi les enfants riaient à la Belle Époque. (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé :Les quatre garnements d’Armorique rendent à Lilette Léveillé la visite qu’elle leur a faite, l’été précédent, à Craboville. Mais la capitale est bien différente des grèves et des landes, et la liberté y est plus… policée. Sans compter que la complexité de ces objets censés faciliter la vie des Parisiens empoisonne grandement celle des Bretons. Pour le plus grand plaisir des lecteurs à partir de 8 ans, et
sûrement jusqu’à 88 !

Séances / séquences : Chez –

 

[ Album ] Les petits Brazidec à Paris - Cycle 3, 4.9 out of 5 based on 18 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.