[ BD ] La Grande Guerre , tome 2, 1916-1918 – Cycle 3, Collège

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
4.5/5 (14 votes)


La Grande , tome 2, 1916-1918

Auteur : Philippe Glogowski

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés :, guerre, , , , , , ,

Avis : « La Grande Guerre , tome 2, 1916-1918 » ouvre sur les tranchées du front ouest d’abord côté français puis côté allemand. Les pages suivantes évoquent une famille qui compte un disparu parmi ses membres (on le verra plus tard prisonnier et amputé), un camp de prisonnier français et un allemand, l’explication du blocus ainsi que femmes et jeunes gens comme ouvriers dans une usine d’armement.

La situation trouble en Russie pour 1917 est bien développée, elle est mis en parallèle pour la France avec la grève des midinettes de janvier 1917 et les mutineries du printemps de la même année. L’arrivée des Américains et celle des chars sont quasiment concomitantes et c’est vrai que ce sont les deux points qui vont permettre la réussite des offensives alliées sur les sols français et belges à l’été 1918.

Mentionner les tentatives de paix, à la fois page 4 et page 19, est fort propice à faire comprendre la lassitude face au conflit. On peut regretter toutefois certains angles pris pour le faire, la presse catholique française n’est pas prudente face aux initiatives de paix venues du pape elle est farouchement hostile au « pape boche » et l’offre de l’Autriche-Hongrie d’offrir l’Alsace-Lorraine à la France aurait eu nettement plus de chance d’être bien reçue si ce pays avait déclaré vouloir donner des terres italophones.

L’explication selon laquelle les contingents africains n’ont pas été augmentés de façon considérable (page 26) ne tient pas à la façon dont ils n’ont pas tenu le choc au Chemin des dames (face à un froid carabiné) mais aux craintes des administrateurs coloniaux locaux de mouvements plus amples de rébellion.

Sont remarquablement mis en perspective à la fois les conditions dans lesquelles plus la guerre se poursuit, plus la place prise par les Américains est grande et plus important deviendra leur poids dans le contenu des traités de paix et l’importance du front d’Orient (même si aurait été utile une petite note précisant qu’Uskub est le nom turc de l’actuelle capitale macédonienne).

Les méchantes langues diront que c’est un peu trop l’occasion aussi de mettre en doute les compétences militaires et politiques de ce vieux leader anticlérical qu’était Clemenceau et permettre d’entretenir le mythe d’une possible Rhénanie catholique détachable de l’Allemagne (sujet abordé en filigrane et même implicitement à la dernière vignette de la page 44).

On apprécie que soit bien expliqué qu’en Allemagne, les soldats ne rentrent pas avec des yeux de vaincus auprès des civils.

Le graphisme est très fouillé et très réaliste, il apporte une foule de renseignements. Les personnages historiques croqués sont nombreux aux côtés évidemment de militaires connus : Clemenceau, Poincaré, Romain Rolland, le pape, Lyod George premier ministre anglais, Briand (non mentionné dans le texte pages 7 et 8), Wilson, Charles Ier, Zita l’épouse de ce dernier, Lénine, Trotsky, Albert Thomas (non mentionné dans le texte page 24)… (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

 

[ BD ] La Grande Guerre , tome 2, 1916-1918 - Cycle 3, Collège, 4.5 out of 5 based on 14 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.