[ BD ] Les aventures de Thyl Ellenspiegel: La révolte des gueux, Fort Amsterdam. – Cycle 3, Collège

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
4.9/5 (14 votes)

imLes aventures de Thyl Ellenspiegel: La révolte des gueux, Fort Amsterdam.

Auteur : Willy Vandersteen

Genre :

Proposé par : Adam Craponne

Thèmes abordés :

Avis : Cet album, chez le Lombard, réunit en fait deux aventures du même héros et l’on peut acheter par ailleurs de façon autonome « La révolte des gueux » et « Fort Amsterdam ». Willy Vandersteeen donne dans « Tintin »(simultanément dans ses versions francophone et néerlandophone) en 1951-52 (pour le cinquième anniversaire du journal en question) soixante-six planches pour le premier récit et tout au long de l’année 1953 cinquante-trois planches.

Le héros est toujours Thyl l’espiègle, une figure légendaire de la lutte des révoltés flamands contre les troupes espagnoles. La première aventure est globalement fidèle à l’œuvre patrimoniale de Charles de Coster et se situe donc vers Bruges en 1562. Le second récit projette, dans une Amérique du nord qui n’est plus celle de Jacques Cartier, un Thyl l’espiègle, toujours aussi fringant (sans la moindre ride supplémentaire) en 1608. Thyl l’espiègle se retrouve aux côtés des pionniers hollandais qui vivent à Fort-Amterdam, ce site (appelé aussi Nouvelle-Amsterdam) prendra quelques décennies plus tard (en 1664) le nom de New-York.

Thyl l’espiègle lutte dans un cas contre les fonctionnaires espagnols, leurs soldats et leurs collaborateurs flamands et combat dans l’autre situation le gouverneur hollandais de la jeune colonie américaine. Le héros change également d’alliés, passant des paysans flamands aux indiens de la tribu des Tortues. Le duc d’Orange et les colons hollandais sont successivement les bénéficiaires des actions de Thyl l’espiègle.

Le graphisme est proche de celui utilisé dans les manuels illustrés d’histoire de l’enseignement primaire durant les Trente Glorieuses (1945-1974). En conséquence le nombre de couleurs est limité mais les décors sont fouillés et rendent bien l’atmosphère de l’époque et du lieu traité. Guillaume d’Orange et la reine Élisabeth Ière d’Angleterre sont représentés dans le premier volume.

Un dossier documentaire, bien plus récemment créé que les vignettes de la BD, permet de faire le point sur les origines et la postérité littéraire de Thyl l’espiègle. On suppose que c’est la vie d’un authentique ouvrier brasseur rhénan de la première partie du XIVe siècle qui a inspiré la fiction de Thyl l’espiègle. On évoque ici la plupart des adaptations qui ont été faites de ces aventures. Dino Battaglia et Michel Jans ont de même proposées en BD les aventures de Thyl l’espiègle. Est également présente une page consacrée à Willy Vandersteen où il est rappelé qu’il est le créateur de « Bob et Bobette ». (laissez votre avis dans les commentaires)

+ sur la liste « debat-reflexion »

Résumé :

Séances / séquences : Chez –

 

[ BD ] Les aventures de Thyl Ellenspiegel: La révolte des gueux, Fort Amsterdam. - Cycle 3, Collège, 4.9 out of 5 based on 14 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.