[ Roman ] 35 kilos d’espoir – Cycle 3, Collège

FavoriteLoadingAjouter aux favoris
VN:F [1.9.22_1171]
4.3/5 (30 votes)


35 kilos d’espoir

Auteur : Anna Gavalda

Genre : réaliste

Proposé par : Orphys

Thèmes abordés : , déscolarisation, difficultés scolaires

Avis : « Je hais l’école.
Je la hais plus que tout au monde.
Et même plus que ça encore…
Elle me pourrit la vie. »

Voilà l’intro du livre, qui plante assez bien le décors.

Cette histoire est plus que touchante, il est même difficile de ne pas laisser échapper une larme.

Attention, certains passages sont à lire avec les élèves (le garçon de 13-14 ans essaie de fumer comme son grand-père), mais sinon il peut être vraiment intéressant pour traiter de la difficulté scolaire. Ce garçon a tellement de chose en lui qu’il peut prouver à certains de nos élèves qu’ils en ont au moins autant à l’intérieur. (laissez votre avis dans les commentaires)

Résumé : Grégoire déteste l’école. Il la déteste si bien qu’en sixième, il a déjà redoublé deux fois. Ce qu’aime Grégoire, c’est le bricolage. Tous les bricolages. A treize ans, il sait percer, scier, décoller du papier peint à la vapeur, démonter le moteur d’une tondeuse en panne… Il a déjà inventé, entre autres choses, une machine à éplucher les bananes et des chaussures à talon déplaçable pour marcher en montagne…

Car Grégoire n’est pas idiot, loin s’en faut. Il est seulement nul à l’école, allez savoir pourquoi. Ses parents aimeraient bien l’aider, mais ils passent plus de temps à se chamailler qu’à s’occuper réellement de leur fils. Le seul qui l’écoute vraiment, c’est son grand père Léon. Un bricoleur de génie lui aussi. Dès qu’il le peut, Grégoire court le rejoindre dans son cabanon, au fond du jardin. Là, il peut enfin oublier le cauchemar de l’école et sa solitude. Le vieil homme ne lui demande rien et Grégoire peut s’adonner sans retenue à sa passion.

Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon se fâche. Il refuse de bricoler avec son petit-fils et lui explique que s’il ne sait pas lire, écrire, compter correctement, il n’arrivera à rien. D’abord, Grégoire ne comprend pas. Il a l’impression que son grand-père l’abandonne, à son tour. Mais petit à petit, grâce à l’amour parfois maladroit du vieil homme, il comprendra qu’il lui faut sortir de l’enfance, et que grandir impose des sacrifices, des batailles parfois difficiles, comme celle qu’il devra livrer en pension, pour devenir quelqu’un, alors que Léon, loin de lui et de plus en plus malade, tombera dans le coma…

Un roman dense et bouleversant. Anna Gavalda n’a pas son pareil pour dire sans artifice les émotions et les sentiments les plus forts.

Séances / séquences :

 

[ Roman ] 35 kilos d'espoir - Cycle 3, Collège, 4.3 out of 5 based on 30 ratings
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. Un GRAND livre de littérature de jeunesse.
    A proposer en lecture suivie ou en lecture offerte.

    C’est chaque année le livre préféré des élèves de CM2 de ma classe.

  2. Je l’ai fait en lecture offerte avec mes CM2, ils ont A-D-O-R-E

  3. Pour ma part, je le trouve difficile à proposer aux CM… Je l’ai lu pour moi, proposé à quelques élèves tout à fait prêts pour cette lecture mais je ne le ferai pas en lecture pour la classe.

Partagez votre avis...

monecole.fr participe au programme partenaires d'Amazon Europe S.A.R.L, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.