[Plan de travail] Nouvelles fiches – Cycle 3

4 Commentaires

plan de travailVoici quelques nouvelles fiches de plan de travail :

  • Les solides CM1
  • Les solides CM2
  • Les adverbes CM2
  • Tri de texte CM1-CM2 (textes trouvés sur scribd, je ne connais pas l’auteur)
  • problèmes décimaux CM2

Pour accéder à ces fiches, ainsi qu’aux anciennes (déjà 145 fiches), c’est ci-dessous :

lien pdt

 

[Rituel] Nouvelles histoires de Nasreddine Hodja – cycle 3

4 Commentaires

 

nasreddine2

Voici la suite du rituel de lecture anticipation et débat autour des histoires de Nasreddine Hodja.

Il est question ici du deuxième tome, pour 6 nouvelles fiches.

Pour les détails du rituel ainsi que l’accès au fichier, tout se passe dans l’article en lien ci-dessous :

voir l'article

[Rituel] Additions décimales – cycle 3

7 Commentaires

 

 Voici une nouvelle série de calcul mental sous la forme des multi-vitesse.

Il s’agit ici d’addi-vitesse, qui comme son nom l’indique permet de travailler les additions mentales, mais ici avec des nombres décimaux.

Retrouvez tout le travail de calcul mental ainsi que cette nouvelle série à la page Calcul-vitesse.

[instit 2.0] Monecole devient social ;-)

Laisser un commentaire

 

Voilà, j’ai enfin poussé la porte de facebook et twitter. On n’avait de cesse de me répéter qu’il faut y être pour telle ou telle raison. Et ben voilà, c’est chose faite. 

Si vous êtes utilisateurs de ces plateformes, voici où vous pouvez suivre l’actualité de monecole :

 

…sur Google+…

 

…sur twitter…



…ou sur facebook.

 

et toujours :

bloglovin

Déjà 1049 suiveurs

[Rituel – petits papiers] L’origine des mots

4 Commentaires

mot etymo

 Nouvelle série de petits papiers en vocabulaire sur l’étymologie des mots.

But : les élèves doivent retrouver un mot à partir de son origine, de son étymologie. Ce rituel a pour but de montrer de façon ludique que les mots que nous utilisons ne sortent pas de nul part, mais qu’au contraire, ils ont toute une histoire et des origines très diverses et variées.

Retrouver ce petit papier ainsi que les autres déjà existant à cette page :

etymo

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Pour un travail sur les mots, n’hésitez pas à consulter également l’atelier d’écriture autour de la fabrique de mots.

Ces mots sont tirés du larousse etymologique
acheter

Monecole est de retour… OUF !

44 Commentaires

 

OrphysQuelle galère !

Comme vous l’avez certainement vu, mon site a été indisponible pendant une petite semaine (qui m’a semblé une éternité). J’ai été victime d’un hackeur (qui ne me visait pas spécialement) qui a fait disparaître monecole de la toile. 

Mais me voilà déjà de retour et je le dois à Mat, qui gère le site www.maicresse.fr et qui m’a proposé avec une immense gentillesse son expertise en la matière et sa grande, très grande, disponibilité.

 

Un immense merci à Mat donc et aux eklaprofs pour leur soutien indéfectible, et leurs articles pour relayer l’info. Merci également à Stef, qui m’a hébergé depuis le début et qui permet à monecole d’exister depuis plus d’un an.

Voilà, très content de vous retrouver. j’espère que google en fera autant car j’ai pour l’instant disparu, alors n’hésitez pas à venir directement ici pour chercher un doc via la barre de recherche en haut à droite.

PS : Vous trouverez peut-être sûrement quelques images manquantes pendant quelques temps. Elles ont, semble-t-il, disparu. Il faut que je remette la main dessus ou que je les recrées.

[Atelier d’écriture] La grande fabrique de mots – Cycle 3

21 Commentaires

Si vous n’avez jamais lu « La grande fabrique de mots » alors vous avez raté un des plus jolis albums que je connaisse. Depuis que je l’ai lu, je rêvais de faire cet atelier d’écriture.

En quelques mots, voici le début de l’histoire : « Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. C’est le pays de la grande fabrique de mots. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots et les avaler pour pouvoir les prononcer », et le récit vient s’appuyer sur cela en suivant l’histoire d’un petit garçon qui ne peut pas s’acheter tous les mots qu’il souhaiterait, alors ceux qu’il a prennent une valeur inestimable.

acheter

 

Mon atelier d’écriture, au contraire, s’arrête sur ce premier constat : si dans ce pays, on achète les mots, mais à quoi ressemblent les magasins ?

Une fois n’est pas coutume, je me suis fendu d’un petit dessin pour illustrer mon magasin de mots. Les élèves sont les marchands, ils doivent proposer des mots à mettre dans chaque boîte à vendre : les mots doux, les mots en solde, les mots précieux, les mots de tous les jours, les mots à murmurer

tout en bas de l’article