[Art Visuel] Les boites et la poésie – cycle 3

15 Commentaires
P1060663

Clique pour agrandir

Aujourd’hui je laisse la place, et la plume, à So qui m’a parlé de son projet en m’envoyant sa contribution aux fiches d’art. Séduit par le projet, je vous propose tout simplement ici de le découvrir tel qu’elle vous le présente. Une fois deviendra coutume puisqu’une nouvelle page de mutualisation voit le jour aujourd’hui. Les projets que vous m’enverrez s’y retrouveront peut-être.

 

Voici un travail autour d’une boite à chaussures (inspiration de départ chez pédagogilles) que j’ai mené avec ma classe pour un projet avec la bibliothèque du village qui fête ses 10 ans et le Printemps des poètes.

 


ateliers de poésie

ateliers de poésie


Je me souviens

Je me souviens

Extraits G. Perec

Extraits G. Perec

 

Fiche artiste J. Cornell

Fiche artiste J. Cornell

  • Création d’une boite à souvenirs, mettant en scène ce que les élèves ont écrit dans leur texte. Ils devaient envisager la boite comme une pièce (chambre, salon, musée…) et agencer les souvenirs à l’intérieur. Pour cela, la récup’ d’ojets divers et variés a été nécessaire : boutons, bouchons, sable, plumes, aluminium, perles, carton, laine, tissu, chutes de tapisserie mais aussi billes, petits jouets ne servant plus etc… Les élèves ont d’abord fait un croquis au brouillon de leur boite, comme il la voyait, ce qu’ils allaient représenter, comment, etc. Il leur a été demandé également de faire une liste de tout ce dont ils allaient avoir besoin (objets mais aussi colle, peinture, scotch… images ou photos à imprimer etc…).
  • Les 2 ou 3 séances de création « pure » (1h environ) qui ont suivi étaient assez « libres » dans le sens où je n’intervenais que pour un coup de cutter, de pistolet à colle ou pour remotiver devant un échec (ah bah oui ! faire tenir une bille avec de la colle en tube, ça va pas l’faire!!!)… J’ai beaucoup insisté sur le fait qu’il faut réfléchir à l’ordre des actions : si je fais ça ou ça en premier, est-ce que ça va me gêner pour faire ensuite ceci ou cela ? Je rappelais souvent également que le but était de travailler en volume et que de coller des images ne suffirait pas !

 

Clique pour agrandir

Clique pour agrandir

 

  • Dernière étape : déco de l’extérieur de la boite. Les élèves devaient faire une sélection de mots importants figurant dans leur texte et les écrire à l’aide du programme « Wordart » sur Publisher. Les mots étaient ensuite découpés puis collés ça et là sur leur boite. 

[Atelier d’écriture] La petite bibliothèque imaginaire – cycle 3

5 Commentaires


Deux ateliers d’écriture autour de cet album très original.

D‘abord, le principe de l’album : Des illustrateurs jeunesse de talent ont été invités sur ce projet (Rebecca Dautremer, Nathalie Novi, Quentin Blake, Pef, François Place, Bruno Heitz…)  à imaginer des couvertures d’album qui n’existent pas. Un auteur a parfois été associé pour créer le titre et le résumé du livre en question, mais rien de plus, créant ainsi une petite bibliothèque imaginaire.

1er atelier : il consiste à choisir l’un des livres proposés et d’en écrire l’histoire.

lapetitebiblio

2ème atelier : il demande de poursuivre la petite bibliothèque imaginaire en créant de toute pièce sont livre : titre, résumé et couverture (et c’est tout).

Ces deux ateliers sont à retrouver à la fin des autres ateliers d’écriture, ici.

acheter

 

[ Atelier d’écriture poétique ] Je ferai des miracles

1 Commentaire

Nouvel atelier d’écriture, orienté poésie autour de l’album « Je ferai des miracles » de Susie Morgenstern illustré principalement à l’encre de Chine par Jiang Hon Chen.

« On m’a posé la question cent fois
Toi plus tard tu veux faire quoi ?
Mais aujourd’hui par ce beau matin
Je sais ce qui me plairait enfin… »

Les élèves sont alors invités à répondre à la manière de Susie Morgenstern s’ils pouvaient faire des miracles. Les rimes ne sont pas obligatoires mais conseillées. Le temps peut également être imposé, dans le cadre d’un travail sur le futur ou le conditionnel.

Retrouvez cet atelier à la suite de tous les précédents à cette page.

apercu-jeferaidesmiracles

acheter

[Atelier d’écriture] La grande fabrique de mots – Cycle 3

21 Commentaires

Si vous n’avez jamais lu « La grande fabrique de mots » alors vous avez raté un des plus jolis albums que je connaisse. Depuis que je l’ai lu, je rêvais de faire cet atelier d’écriture.

En quelques mots, voici le début de l’histoire : « Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. C’est le pays de la grande fabrique de mots. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots et les avaler pour pouvoir les prononcer », et le récit vient s’appuyer sur cela en suivant l’histoire d’un petit garçon qui ne peut pas s’acheter tous les mots qu’il souhaiterait, alors ceux qu’il a prennent une valeur inestimable.

acheter

 

Mon atelier d’écriture, au contraire, s’arrête sur ce premier constat : si dans ce pays, on achète les mots, mais à quoi ressemblent les magasins ?

Une fois n’est pas coutume, je me suis fendu d’un petit dessin pour illustrer mon magasin de mots. Les élèves sont les marchands, ils doivent proposer des mots à mettre dans chaque boîte à vendre : les mots doux, les mots en solde, les mots précieux, les mots de tous les jours, les mots à murmurer

tout en bas de l’article