Numéricards – Financement participatif pour éditer mon premier jeu

20 Commentaires

Je vous présente aujourd’hui un nouveau projet qui occupe mes journées et qui me tient beaucoup à cœur : celui d’éditer une série de jeux de numération, nommés Numéricards.

Le jeu se décline en différentes versions selon les niveaux de classe (jusqu’à 10, jusqu’à 100, jusqu’à 1000, les grands nombres, les nombres décimaux, les fractions, les mesures de longueurs…). Il aura la particularité d’être transmédias, c’est à dire que du contenu complémentaire sera disponible en ligne pour en faire également un outil de travail et de progression personnalisée.

Principe de jeu

La mécanique de jeu suit le processus d’apprentissage des nombres : Interpréter différentes représentations des nombres et les manipuler afin de les classer, les ordonner, les intercaler, les comparer, les encadrer. C’est en jouant que les compétences se construisent et se consolident.

► Pour pouvoir éditer les premiers jeux, j’ai lancé un financement participatif avec un système de précommande. Découvrez en plus sur le jeu, sur sa conception et sur le projet en général sur la page de financement participatif Ulule.

Voir le projet sur Ulule

[Atelier d’écriture] Le jeu Dixit, déclencheur d’écriture

9 Commentaires

dixit_2_cartesLe jeu Dixit (jeu de plateau tout public) peut être détourné de son utilisation principale pour en extraire uniquement les cartes illustrées qui sont de toute beauté et d’une infinie richesse. Je vous propose ici quelques pistes d’utilisation pour en faire des déclencheurs d’écriture.

Les cartes du jeu, telles de vraies illustrations de littérature jeunesse, sont sublimes mais elles ont surtout l’avantage d’être très ouvertes. L’imagination sera donc le vecteur pour les élèves afin de créer des textes autour de ces images. Souvent fantastiques ou poétiques, ces illustrations feront voyager les élèves dans un monde méconnu.

Lire la suite

[Fonctionnement] Les jokers dans ma classe

59 Commentaires

 NOUVEAU : Fichier modifiable pour créer ses propres jokers

Tout le monde connait désormais le livre de Susie Morgenstern Joker qui est assez vite devenu un incontournable. Certains d’entre-vous connaissent également l’exploitation qui en est faite en classe. Le premier, comme souvent, a été à ma connaissance Bruce Demaugé-Bost, mais d’autres cyber-collègues l’utilisent en classe.

Petit rappel (à ne pas lire si vous avez dit « hé oué ! hé oué ! » durant l’intro)Le livre JOKER raconte l’histoire d’un instit qui arrive dans une classe et qui sidère les enfants en leur proposant des jokers. Le principe a donc été repris : il s’agit de proposer des jokers à ses élèves. fin du petit rappel

 

Alors, il y a plusieurs choix à faire dans cette mise en place, j’ai fait les miens, mais libre à vous de faire différemment. Je ne propose pas de joker qui va à l’encontre des règles de vie de l’école et de la classe (certains joker comme « manger un chewing-gum en classe », « le droit de parler pendant le cours »… n’ont pas leur place chez moi). Ensuite, Bruce Demaugé-Bost distribue les jokers à tous les élèves en début d’année. Moi j’ai choisi de les faire plus rares et donc plus précieux, même si tous les élèves devraient les avoir pendant l’année : il suffit d’être permis vert (cf les permis de circulation) deux semaines de suite. J’espère que ça amènera certains élèves à tout faire pour lutter contre la parlotte s’ils pensent à leur futur joker.

Brève de papotage, je n’invente rien mais comme j’ai créé des jokers un peu différents (pas tous) de ceux que j’ai trouvé à droite à gauche, je les propose ici.

LOGO open office

Polices utilisées : Bayou CowboyDaniel Quicksand

Voici une séquence complète de lecture autour du livre de Susie Morgenstern. Attention, cette séquence contient des extraits du livres plus ou moins long, mais en aucun cas le tapuscrit complet du livre. Merci à Joanna pour cette séquence de lecture.

Merci à Joanna R.