[Rituel] Un mot par jour en anglais – The new word – Cycle 3

185 Commentaires

NOUVEAU : 45 nouvelles cartes pour avoir une carte par jour avec la semaine des 5 jours. Merci à Romuald.

Un rituel d’anglais pour apprendre un nouveau mot par jour. Je l’ai fait cette année avec les élèves en utilisant le calendrier tout prêt 365 mots anglais, mais l’ayant fini et voulant continuer ce rituel, j’ai recréé ce même principe en le modifiant et en l’adaptant à ce qui me correspondait le mieux.

Lire la suite

[Rituels] Les petits papiers

118 Commentaires

 

NOUVEAU : les cartes « son mystère » et « Photo mystère »

Vous connaissez surement tous le merveilleux blog de Charivari . Elle a eu la superbe idée de créer des petits papiers dans sa classe. Une grande boite dans la classe, avec des centaines de petits papiers pliés et mélangés. Chaque jour (début d’aprème chez moi) un élève va plonger sa main dans ma boite à petits papiers et présente celui qu’il a pioché à ses camarades.

Je propose ici les petits papiers que j’ai créés pour ma classe :

Lire la suite

[Rituel] un mot par jour – Allemand

36 Commentaires

 

allemand-unmotparjour

Vous connaissez peut-être déjà mon rituel : Un mot par jour – en anglais. Tout y est expliqué sur le fonctionnement de celui-ci.

TomtomPE s’est attelé à faire sa version allemande. Vous trouverez ci-dessous les 50 premiers mots qu’il a élaboré. Pas évident d’avancer et d’en faire un par jour, il faut que la question ait du sens pour les élèves par rapport au mot que l’on vient d’apprendre… Si vous avez des idées, que vous êtes intéressé par ce projet, n’hésitez pas à me contacter, je vous mettrai en relation avec TomtomPe pour lui proposer vos mots. Merci à lui, et merci à vous.

LOGO PDFUn jour un mot – en allemand

[Atelier d’écriture] La grande fabrique de mots – Cycle 3

21 Commentaires

Si vous n’avez jamais lu « La grande fabrique de mots » alors vous avez raté un des plus jolis albums que je connaisse. Depuis que je l’ai lu, je rêvais de faire cet atelier d’écriture.

En quelques mots, voici le début de l’histoire : « Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. C’est le pays de la grande fabrique de mots. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots et les avaler pour pouvoir les prononcer », et le récit vient s’appuyer sur cela en suivant l’histoire d’un petit garçon qui ne peut pas s’acheter tous les mots qu’il souhaiterait, alors ceux qu’il a prennent une valeur inestimable.

acheter

 

Mon atelier d’écriture, au contraire, s’arrête sur ce premier constat : si dans ce pays, on achète les mots, mais à quoi ressemblent les magasins ?

Une fois n’est pas coutume, je me suis fendu d’un petit dessin pour illustrer mon magasin de mots. Les élèves sont les marchands, ils doivent proposer des mots à mettre dans chaque boîte à vendre : les mots doux, les mots en solde, les mots précieux, les mots de tous les jours, les mots à murmurer

tout en bas de l’article